Petite grenouille, grande empreinte !

Réserve naturelle du Boisé Du-Tremblay

BOUCHERVILLE

Délaissé par l’agriculture il y a quelques décennies, le boisé Du-Tremblay présente aujourd’hui une mosaïque de milieux naturels et abrite une grande variété d’espèces animales et végétales. Ce boisé joue un rôle majeur dans la préservation de la biodiversité en Montérégie ; il est l’un des plus vastes milieux naturels de cette région à la fois largement urbanisée et fortement agricole. L’ensemble du boisé est d’une superficie de 492 hectares dont le tiers se situe sur le territoire de Boucherville, où une centaine d’hectares sont protégés à perpétuité par la municipalité et un organisme de conservation local, Nature-Action Québec.

Maints types de forêts y poussent, allant de jeunes peupleraies aux forêts matures de chênes, d’érables et de caryers, essences typiques à cette région. On y rencontre tous les types de milieux humides – des marais aux petits étangs temporaires en passant par de nombreux marécages arborés et des cours d’eau –, nécessaires à la connectivité écologique ; le ruisseau Massé, cours d’eau qui sillonne la région périurbaine jusqu’à la rivière Richelieu, y prend naissance et contribue aux déplacements des espèces fauniques. Des prairies humides aux friches (anciennes terres agricoles où la nature reprend graduellement la place), les milieux ouverts font partie du paysage du boisé Du-Tremblay. Celui-ci abrite quelques espèces rares de notre patrimoine naturel et l’une des plus grandes populations de rainettes faux-grillon du Québec.

On chemine à pied dans le boisé, en empruntant des sentiers en poussière de roche et des passerelles.

Nature-Action Québec