Petite grenouille, grande empreinte !

Parc régional de Beauharnois-Salaberry

SAINT-LOUIS-DE-GONZAGUE

Dans les années 1930, le paysage agricole du territoire sur lequel s’étend aujourd’hui la MRC Beauharnois-Salaberry a été à tout jamais modifié. Un immense chantier de canalisation a été créé entre les lacs Saint-François et Saint-Louis. Le canal de Beauharnois a été creusé dans le but d’alimenter la centrale hydroélectrique de Beauharnois et, ultérieurement, de servir de passage à la voie maritime du Saint-Laurent.

À l’époque, le chantier a laissé des marques sur près de 50 kilomètres de rives, dont un sol perturbé par des monticules de terre et des cuvettes, des paysages dénudés ainsi qu’une végétation et une faune bouleversées. Avec le temps, la faune et la flore ont progressivement repris leur place. Des aménagements fauniques y ont été construits à l’intention de la sauvagine, qui fréquente le parc lors de sa migration. C’est aujourd’hui une zone importante de conservation des oiseaux.

En 1996, le parc régional de Beauharnois-Salaberry voit le jour. Aménagé dans l’intention de redonner aux citoyens un accès au fleuve, il permet la pratique d’activités récréatives telles que la randonnée via des sentiers pédestres et cyclables, de même que le nautisme, l’ornithologie et la pêche.

Du fait de la vaste superficie du parc, il est plus aisé de préserver des milieux naturels prioritaires. Le parc englobe trois zones reconnues utiles pour la conservation des oiseaux et protège l’habitat de la rainette faux-grillon, dont les sites de reproduction sont dispersés sur la rive sud du canal, de Saint-Stanislas-de-Kostka à Beauharnois. Se répartir sur ce long et étroit territoire n’est pas une mince affaire pour la rainette, elle qui ne peut se déplacer sur de grandes distances. L’aménagement d’habitats qui incluent des corridors reliant les secteurs éloignés de la métapopulation est primordial en vue de maintenir la population de rainettes faux-grillon. Venez voir ceux que la municipalité de Saint-Louis-de-Gonzague a aménagés afin de combler ce besoin. Un coup de pouce pour la rainette !