Petite grenouille, grande empreinte !

Parc national du Mont-Saint-Bruno

SAINT-BRUNO-DE-MONTARVILLE

Son nombre de visiteurs annuel dépassant le million, le parc national du Mont-Saint-Bruno est le plus fréquenté du réseau de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq). Entouré de six municipalités et situé à proximité de Montréal, le parc exerce un attrait indéniable sur les amateurs de plein air et de nature. Malgré de fortes pressions urbaines, ce territoire forme un îlot de biodiversité bien protégé en Montérégie.

Constitué d’une des collines Montérégiennes, de cinq lacs, d’un riche milieu forestier et de nombreux milieux humides, ce parc possède les atouts afin que prospèrent des espèces animales et végétales.

Sous peu, le parc participera à une recherche scientifique sur la reproduction en captivité de la rainette faux-grillon conduite par l’Université d’Ottawa et le Biodôme, travaux destinés à des fins de réintroduction de l’espèce en nature. En effet, le parc national du Mont-Saint-Bruno et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs ont depuis 2016 recréé cinq petits étangs dans un habitat propice au cycle de vie de ce minuscule amphibien. Ultimement, le parc accueillera la rainette faux-grillon, espérant en augmenter la population et le nombre de sites favorables à sa survie. Cette réintroduction sera quant à elle étudiée par l’Université Laval, toujours en collaboration avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Ce programme en deux volets découle des actions du plan de rétablissement de la rainette faux-grillon au Québec, consultable à l’adresse suivante : mffp.gouv.qc.ca/documents/faune/PL_retablissement_Rainette_faux_grillon_2019-2029.pdf.

Découvrez les nombreux attraits du parc au fil des dizaines de kilomètres de sentiers. Bientôt, vous y entendrez peut-être le chant de la rainette au printemps.